Derniers commentaires

Bonjour, Je suis nouvelle, j'ai commencé par ...

24/03/2010 @ 01:12:47
par ayalla


bonjour, je suis sous deroxat depuis ...

17/03/2010 @ 04:25:11
par sabrina


bonjours maman de quatre enfants je ...

06/02/2010 @ 08:47:38
par malou


les désequilibres physiologiques sont difficiles à ...

17/01/2010 @ 12:03:33
par DEWAILLY


voila sa fait 25ans que je ...

08/12/2009 @ 17:24:48
par bracq


Calendrier

Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Sep 2018> >>
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
Affichage des articles postés en: Janvier 2018

08 Jan 2018 

article a venir

.
Admin · 111 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

Akathisie : torture médicale sur ordonnances et effet secondaires des antidépresseurs

Certains chercheurs et des médecins croient que l'akathisie est le principal déclencheur de la violence impulsive chez certaines personnes qui prennent des ISRS.

maladie iatrogène, véritable torture chimique

Ce type de minimisation ne change cependant rien à la réalité : les antidépresseurs sont un moyen mais aussi une cause de suicide – et c’est l’akathisie, ce trouble neurologique occulté, qui joue le rôle de facteur déclenchant.
Ce type de minimisation ne change cependant rien à la réalité : les antidépresseurs sont un moyen mais aussi une cause de suicide – et c’est l’akathisie, ce trouble neurologique occulté, qui joue le rôle de facteur déclenchant.

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.
Admin · 116 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

dystonie / dyskinésie : torture médicale induite par les antidépresseurs et autres psychotropes

Médicaments amenant des «effets dystoniques» : antidépresseurs, neuroleptiques…
Voici une liste de médicaments qui ont été signalés comme pouvant être la cause de réactions dystoniques. En autant qu’il est possible, les individus souffrants de dystonie devraient éviter l’ utilisation de ces agents, ou tout au moins seulement lorsque prescrits par un médecin spécialisé au traitement de la dystonie.

Dyskinésie tardive / dystonie, Parkinsonisme, akathisie. L e syndrome sérotoninergique est une condition potentiellement mortelle causée par un excès de sérotoninergiques

Centre de ressources Tardive Dyskinesia
La dyskinésie tardive (TD) est un groupe de troubles de mouvements involontaires causés par la drogue induit au cerveau et souvent associée à une souffrance physique ou émotionnelle. TD est causée par tous les médicaments qui bloquent la fonction des neurones dopaminergiques dans le cerveau. Cela inclut tous les médicaments antipsychotiques d’usage courant ainsi que quelques médicaments utilisés à d’autres fins. TD peut varier d’une grimace défigurante à une matrice totalement invalidante de spasmes et souvent des mouvements bizarres de n’importe quelle partie du corps. Voir la Vidéo section des exemples de TD. A moins d’être identifiés à un stade précoce et les médicaments incriminés stoppés, ces troubles deviennent presque toujours permanent.
commence habituellement à apparaître dans les 3-6 mois d’exposition aux médicaments, mais des cas se sont produits à partir d’une ou deux doses. Le risque de TD est très élevé dans tous les groupes d’âge, y compris les enfants. Il affecte 5% à 8% par an de jeunes adultes traités avec des antipsychotiques. Les taux sont cumulatifs au cours des premières années, de sorte que d’ici trois ans, 15% à 24% des patients seront atteints. Les taux grimpent dans le groupe d’âge 40-55 ans, et parmi ceux plus de 55 sont stupéfiants, dans la gamme de 25% -30% par an. (Pour en savoir plus sur les taux dans chaque groupe d’âge, consultez la littérature scientifique section, les groupes 1 à 3.)
Admin · 91 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

akathisie et dystonie : double torture sur ordonnances


Admin · 95 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

certains appellent cela un syndrôme sérototine

Admin · 95 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

syndrome sérotoninergique (serotonin syndrome) potentiellement mortel

Dr. Ann Blake Tracy

plus de 85% des médecins n'étaient «Pas au courant de la sérotonine Comme un syndrome clinique de diagnostic.

Le syndrome sérotoninergique en bref
par la revue prescrire
 
l'augmentation alarmante de patients se présentant Dans les salles d'urgence de l'Hôpital avec le syndrome sérotoninergique, UNE forme Potentiellement mortelle de la drogue déclenchée par l'empoisonnement par des antidépresseurs
 
Paxil médicale et assistance juridique
 
La mort est survenue par arrêt cardiorespiratoire ou déficience rénale.
 
Lorsqu'il est appliqué à la population assurée aux États-Unis, on peut éstimer que cela representent près de 200.000 Américains pour l'année 2001.
 
Syndrome sérotoninergique très grave et Potentiellement mortelle
 
Par exemple, Le syndrome sérotoninergique mai se produire si vous prenez un antidépresseur avec un médicaments contre la migraine.
 
"La FDA un Émis déjà un avis et une Alerte Que quand les triptans Sont Utilisés en combinaison avec les ISRS, Il YA Une Possibilité de syndrome sérotoninergique...
 
Le syndrome sérotoninergique est une réaction potentielement mortel à un médicament.
 
Wikipedia
 
Le syndrome sérotoninergique est un état toxique. Principalement causée par excès de sérotonine Dans le système nerveux central
 
beaucoup d'autres médicaments (par exemple, les amphétamines, les inhibiteurs de la monoamine-oxydase [IMAO], le TCAS, le lithium)
 
D'après certains auteurs, les cas de syndrome sérotoninergique sont largement sous estimés.
 
Le syndrome de sérotonine, une complication iatrogenique potentiellement mortelle de thérapie psychopharmacologic, le plus généralement est rapporté avec des combinaisons des médicaments serotonergique
 
La Honte !
 
Complication potentielle mortelle liée à des médicaments
 
Toutefois, son existence en tant qu’entité nosologique est encore parfois contestée, de même que sa relation au syndrome malin des neuroleptiques (SMN).
 
En France, l’association tramadol-IMAO non sélectifs ou sélectifs (Moclamideâ , Humorylâ , Deprenylâ ) est contre indiquée.
Admin · 114 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

Les antidépresseurs provoquent l'alcoolisme

A écouter : le 18/20 de Sud Radio le 4 décembre, avec Ariane Denoyel 
18/20 4 décembre : les antidépresseurs peuvent rendre alcoolique !

Des dizaines de témoignages l’affirment, et d’éminents médecins le confirment : certains antidépresseurs peuvent vous faire tomber dans l’alcool. Ce risque concerne une classe de médicaments précise : les “inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine” ou ISRS. Ces molécules, dont la plus célèbre a été lancée en 1986 sous le nom de Prozac, étaient présentées comme des médicaments miracles. Aujourd’hui, ils sont accusés d’être peu efficaces et de créer de sévères dépendances. De plus, leurs effets indésirables peuvent s’avérer redoutables. On connaissait, entre autres, le risque de suicide augmenté, les pulsions agressives, voire meurtrières, les comportements compulsifs (jeu, shopping, etc.), l’accroissement de 87 % du risque d’autisme pour l’enfant exposé in utero. Quelques jours après la publication d’Effets secondaires, le scandale français (1), faut-il ajouter l’alcoolisme à la longue liste des effets secondaires des ISRS ?
Christophe* a 27 ans, en 2004, quand son médecin lui prescrit pour la première fois de l’Effexor®, à la suite de ce qu’il évoque sobrement, au début de l’entretien, comme “des décès dans la famille”. Le médecin ne lui délivre aucune consigne particulière. “Auparavant, je n’avais jamais abusé d’alcool. Je buvais quelques bières le week-end, dans des soirées… Mais je suis quelqu’un de responsable, si je savais que j’allais “descendre” deux ou trois verres, je ne prenais jamais le volant.” Christophe commence le traitement et ressent rapidement d’irrésistibles pulsions à consommer de l’alcool. Il boit de plus en plus, conduit dans la foulée et constate qu’il ne ressent pas les effets euphorisants de l’ivresse : “Sous ISRS, j’aurais pu boire une bouteille de vodka le matin et aller travailler comme si de rien n’était. Aucune gueule de bois. Mais ce n’était pas tout : à partir d’une certaine quantité, c’est comme si quelqu’un d’autre prenait ma place. Je me conduisais mal, je vociférais, je flirtais avec des filles – ce que je n’aurais jamais fait en temps normal, même ivre. Mes copains me racontaient mes “exploits” le lendemain, car je n’en avais gardé aucun souvenir. J’étais comme anesthésié, alors je n’en avais plus rien à f… Et ça a fini par bien bousiller ma vie.” Pendant quatre ans, Christophe n’établit aucun lien entre son traitement et son changement de comportement. Ses amis lui enjoignent de se faire soigner : à leurs yeux, il est “simplement” en train de tomber dans l’alcoolisme. Un soir, à un mariage, il boit et assure qu’il veut se suicider. La police arrive et l’embarque, un agent lui demande s’il prend de la cocaïne, de l’héroïne ou une autre drogue.
“On peut dire que les IRS ont beaucoup d’effets secondaires… dont la mort ! lance le docteur Bruno Toussaint, directeur éditorial de la revue Prescrire (3). En juin 2015, Prescrire a écrit, dans un article intitulé “Antidépresseurs IRS et venlafaxine : intoxications à l’alcool avec violences” : “Selon quelques centaines d’observations, certains antidépresseurs semblent exposer à une augmentation de la consommation d’alcool, à des signes d’intoxication à l’alcool exagérés, avec des manifestations d’agressivité. Il s’agit notamment des ISRS et de la venlafaxine.”
Pour Bruno Toussaint, il existe manifestement un lien entre les IRS et la consommation d’alcool. Mais, comme tous les comportements – y compris les pulsions meurtrières, suicidaires –, ces effets sont difficiles à répertorier et à quantifier. On pourrait dire que ce n’est ni bien décrit ni bien “rangé” dans les bases de données pharmacologiques. Et puis, l’interaction d’une personne et d’une substance est déjà un phénomène complexe, alors imaginez si l’on ajoute l’alcool à l’équation

Envies d’alcool induits par l’intermédiaire de la sérotonine accrue
Il y a un lien inquiétant entre l’alcoolisme et les divers médicaments qui augmentent la sérotonine. Les médicaments les plus populaires sont : PROZAC, ZOLOFT, PAXIL, LUVOX, CELEXA, LEXAPRO, EFFEXOR, CYMBALTA, REMERON, PRISTIQ, TRAZADONE, TRAMADOL, ANAFRANIL, BRISDELLE, etc.. Pendant de nombreuses années de nombreux rapports ont été faites par des alcooliques réformées (certains pendant 15 ans et plus) qui sont « chassés » à l’alcool après un de ces médicaments prescrits. Et de nombreux autres patients qui avaient sans antécédents d’alcoolisme ont continué à déclarer une « contrainte écrasante » à boire pendant l’utilisation de ces médicaments. Il s’agissait de la première réaction d’antidépresseur que j’ai remarqué avec le premier antidépresseur SSRI Prozac parce qu’il se détachait comme un pouce endolori dans le domaine dans lequel je vivais, Salt Lake City, Utah, siège de l’église de Jésus Christ des Saints aussi appelé Mormons. Les Mormons ne buvez pas d’alcool, mais quand tant de personnes a commencé à faire après avoir lancé sur un de ces médicaments, il est devenu très évident qu’il existait un lien. Beaucoup a déclaré qu’ils n’avaient aucune idée comment ils savaient que l’alcool était ce qu’ils ont envie car ils n’avaient jamais en leur vie même goûté à l’alcool avant.

prozac, panacé ou poison ?
les niveaux accrus de sérotonine produisent, la dépression, le comportement impulsif, le meurtre et le suicide, l'incendie criminel, le crime violent, conduite insouciante, l'inquiétude, l'irritabilité, les douleurs autour du coeur, l'insomnie,l'abus d'alcool et d'autres drogues, la difficulté à respirer et l'hypertension


La consommation d'alcool a augmenté chez les rats après traitement antidépresseur subchronique.  L'utilisation d'antidépresseurs pour l'alcoolisme chez les humains a été un sujet de controverse au cours des dernières années. Malgré l'existence d'une co-morbidité importante pour la dépression et l'alcoolisme, certaines études suggèrent que l'utilisation d'antidépresseurs peut aggraver le pronostic de l'alcoolisme

Antidépresseurs : tous les risques bientôt publics ?

Vous êtes déprimé ? Renseignez-vous bien avant de prendre des médicaments. Car certains antidépresseurs peuvent vous faire tomber dans l’alcoolisme, un effet secondaire soigneusement occulté par les fabricants…
Elle n’arrivait pas à se remettre du décès de son père. Alors son médecin a prescrit à Anne-Marie Cook, une aide-soignante du sud de l’Angleterre, l’antidépresseur Deroxat. En quelques mois, cette femme de 40 ans en bonne santé, sans problème particulier, devient alcoolique, agressive, perd son travail et sa maison. Quand elle arrête le Deroxat, ses pulsions disparaissent. Un cas isolé ? Non, affirme le psychiatre britannique David Healy, créateur du site Rxisk.org sur les effets secondaires des médicaments. Il a répertorié plus de 40 cas similaires.
Tueurs fous et femmes enceintes
Un élément de plus dans le dossier à charge contre les antidépresseurs, qui sont déjà impliqués dans la plupart des épisodes de “tueurs fous” aux États-Unis (notamment à Columbine, en 1999), mais aussi en France (l’an dernier à Sète et plus récemment, semble-t-il, dans le cas du tireur de Libération). À tel point que l’administration américaine a obligé les fabricants à faire figurer sur les boîtes un avertissement, le black box warning, prévenant des risques accrus d’épisodes violents et de suicides.
“Un médicament vendu sur ordonnance peut vous rendre alcoolique, suicidaire, ou faire de vous un meurtrier”
, résume le professeur Healy. On peut d’ailleurs établir un “palmarès” des médicaments les plus susceptibles de provoquer des accès de violence : ce sont tous des “best-sellers”. Sur ce sinistre podium, le “gagnant” est Champix (varénicline, pour arrêter de fumer), suivi par Prozac (fluoxétine) et Paxil (paroxétine).
Une victime s’est consacrée (jusqu’à sa mort, en 2012) à répertorier les cas d’accès de violence, de suicides et de comportements étranges sous médicaments. Son site s’appelle Ssristories.com (SSRI est l’acronyme anglais pour “inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine”, les antidépresseurs comme le Prozac).
Ces molécules sont devenues, en 2012, les médicaments les plus prescrits aux femmes enceintes. Sous prétexte que la dépression serait dommageable à la mère et à l’enfant… Étrange argument, quand on sait qu’ils multiplient par deux le risque de fausse couche et de malformations, et qu’ils peuvent provoquer des retards cognitifs importants.

apparition de la épendance à l'alcool liée au traitement avec les inhibiteurs de recapture de la sérotonine
Une revue de la littérature est mis en évidence avec un cas de dame d'âge moyen avec un nouveau syndrome de dépendance à l'alcool apparition après le début de ISRS, qui a résolu après l'arrêt de l'ISRS

L'alcool agit comme un dépresseur du système nerveux
il exerce l'effet chimique opposé d'un médicament antidépresseur

alcool et antidepresseurs
david Healy

répertorie des (effets secondaires) des antidépresseurs
L'abus d'alcool et / ou Cravin


Alcool et amphétamines (« speed »)
Les stimulants, les amphétamines par exemple, ont pour effet de vous faire sentir moins rapidement saoul. Il se peut donc que vous buviez beaucoup plus que vous n’en aviez l’intention.
La combinaison vous rend souvent téméraire. Vous avez l’impression de continuer à tout contrôler (par exemple au volant), alors que ce n’est plus le cas.
Chez les utilisateurs «inexpérimentés» surtout, la perte de contrôle peut se produire plus rapidement. Le risque de comportement agressif et d’actions impulsives augmente.
Il existe d’autres risques encore : augmentation de la température du corps, phénomènes de déshydratation, troubles du rythme cardiaque, infarctus, hémorragie cérébrale, confusion mentale, attaques de panique, paranoïa et idées délirantes.

L’abus simultané d’alcool et de cocaïne est le plus fréquent.
Un diagnostic d’alcoolodépendance peut être porté dans 50 à 90 % des cas de cocaïnomanie

Cette page met à votre disposition des publications scientifiques clés sur les antidépresseurs. Par le professeur Breggin
En 2003-2004 (ci-dessous), j’ai écrit sur le syndrome de stimulation ou d’activation des réactions indésirables causées par les antidépresseurs SSRI qui sont très dangereux et ressemblent beaucoup aux effets de l’amphétamine et de la cocaïne


Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français
Admin · 129 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

deroxat / paxil / seroxat / divarius (paroxetine) ISRS

Sa demie vie d’élimination est de 24 heures en moyenne, la fixation aux protéines plasmatiques est forte (95 %). Son métabolisme donne naissance à 5 métabolites qui sont inactifs. La paroxétine est utilisée à la dose de 20 à 40 mg par jour

Une réanalyse majeure de l’essai clinique infâme, Étude 329, a montré que la paroxétine (également appelée déroxat, Paxil ou Seroxat), l’un des antidépresseurs les plus couramment prescrits, est dangereux et n’est pas plus efficace qu’un placebo

les secrets du deroxat (seroxat / paxil) et tout sur le net sur le deroxat
ex: La dernière initiative du gouvernement pour employer deroxat pour « la castration chimique »

deroxat : permis de tuer
infos deroxat

guide de sevrage du deroxat (paxil, seroxat)
guide et aide en ligne antidépresseur paxil

Une étude australienne publiée par le British Medical Journal confirme que l’antidépresseur Paroxetine, loin de soigner la dépression – il n’est pas plus efficace qu’un placebo – peut pousser les jeunes à l’automutilation et au suicide. Les recherches menées par le Groupe Critical and Ethical Mental Health Research de l’université d’Adelaïde mettent également en lumière le fait que les effets non désirables graves de la molécule ont été minimisés lors de sa commercialisation.

pétition internationale pour l'interdiction du déroxat / séroxat / paxil
Émettre immédiatement un rappel de sécurité des médicaments dans le monde entier pour déroxat / Paxil en cessant simultanément production de Paxil, et d'initier un retrait progressif de la drogue du marché avec une réserve: que la société commence la production / distribution de comprimés Paxil en 1/4, 1/2, 1 et 5 doses milligramme de manière à donner aux patients dépendant (ie accro à) Paxil et qui essaient de diminuer progressivement le médicament "les outils" d'optimiser nécessaire leurs chances de succès.

pétition internationale déroxat/paxil , 9865 signatures
tous les patients sont susceptibles de subir des problèmes de sevrage
déroxat / séroxat / paxil protest
Californie : procès contre Glaxo SmithKline (GSK) chargé la société pharmaceutique de ne pas mettre en garde le public sur les dangers de sevrage du déroxat / Paxil
blog d’iinformation deroxat
Le groupe d’utilisateur du Seroxat (deroxat) a été établi par les patients BRITANNIQUES employant le médicament de GlaxoSmithKline, Seroxat, pour fournir l’aide et le conseil aux utilisateurs du médicament, à leurs familles et amis
infos deroxat et bébés
Forum deroxat (anglais)
Paxil and other SSRI antidepressants may cause defects in newborn babies
l’arrêt du Paxil peut causer des vomissements, des sensations de chocs électriques, des vertiges, de l’agressivité, des cauchemars et de l’anorexie
deroxat/Paxil et défauts de naissance
sevrage deroxat
The year was 1995. I was experiencing some PMS symptoms and my doctor informed me that there was a new drug that was offering relief for PMS. He said that they were having some excellent results. So I agreed to begin taking it. The drug was Paxil
Si vous vous arrêtez de prendre le médicament, il est recommandé de réduire la dose graduellement.
worstpills.org
Les patients deviennent anxieux, agité, terrifié, incapable de dormir la nuit et de sereposer
Ce site est un mémorial à Matt Burne, un homme de 37 ans chef d’entreprise prospère
Antidepressant suppression of clinical trial data
Il a été prouvé que la Paroxétine et d’autres ISRS ont des effets indésirables au niveau sexuel chez la plupart des patients, hommes et femmes[13]. Bien qu’habituellement réversibles, ces effets secondaires durent parfois des mois, des années ou définitive
Glaxo admet que deroxat / Paxil provoque une dépendance… au R-U
Le fabricant d’antidépresseurs populaires ont publiés seulement 14 pour cent de leurs résultats cliniques peu convaincant
information deroxat
les personnes traitées par la paroxétine (deroxat) seraient exposées à un risque élevé de mort par suicide
Les horribles symptômes de sevrage
deroxat/paxil/seroxat
DEROXAT SEROXAT WEBLOG Nouvelles et vues au sujet de deroxat / Seroxat / Paxil / Paroxetine
Quitpaxil
Infos déroxat / paxil / seroxat
PLAINTES EFFETS SECONDAIRES, FDA ALERTES, PRÉCAUTIONS; ESSAIS CLINIQUES, Les symptômes de sevrage…
en cours
les adultes déprimés traités par la paroxétine peuvent être six fois plus susceptibles de présenter des comportements suicidaires que les adultes traités par le placebo
Le mal est fait
victime du deroxat / paxil
Ceci est le site de David Carmichael qui est devenu délirant / psychotique sur le Paxil et croyait que son fils, qui avait un léger cas de l’épilepsie, avait en fait un cerveau endommagé. Il a assassiné son fils pour le protéger
victime deroxat / prozac
Les médicaments fabriqués par GSK ont causés de nombreux morts parceque les graves effets secondaires n’ont pas été mentionner
le Paxil pouvait entraîner 6 fois plus de risques de causer le suicide chez des adultes que la prise d’un placebo. Glaxo fait face à des milliers de poursuites…tels que l’accoutumance, la dépendance et un syndrome de sevrage sévère

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.
Admin · 89 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

prozac (fluoxetine) ISRS

sa résorption orale est bonne, la biodisponibilité varie de 70% à 85%, non modifiée par les aliments. Sa demi-vie varie de 1 à 4 jours et celle de son métabolite, la norfluoxétine, est d’environ 7 jours. La fluoxétine est utilisée à la dose de 20 mg par jour.

L’affaire prozac par le professeur david Healy. L’avis du fabiquant. "Considérant les avantages et les risques, nous pensons que cette préparation totalement inadapté pour le traitement de la dépression. ‘- 25/05/1984
Ceci est tiré du chapitre 4 du livre de Peter Breggin, Talking Back to Prozac
La bonne nouvelle ; vous n’êtes (probablement) pas fou (encore). La mauvaise nouvelle ; cela pourrait prendre un moment pour guérir
"Eli Lilly a sciemment et frauduleux cachés des faits entourant les effets secondaires mortels de sa drogue."
Je suis presque mort en raison du prozac
Tous les dangers du prosac : c’est une catastrophe ce truc !!!
«effets similaires de la fluoxétine à ceux de la cocaïne sur la sérotonine». docteurJoseph Glenmullen
En angleterre ils ont le droit de savoir. Pas en France
LE RÉSULTAT : SUICIDES, HOMICIDE ET VIOLENCE INSENSÉE
par le Dr. Julian Whitaker
50 000 personnes qui consommaient du Prozac se seraient peut-être suicidées depuis la lancée du produit
cette drogue de merveille a pu sérieusement endommager votre santé
Vous avez entendu parler de Prozac, de Paxil/deroxat, de Zoloft, de Luvox, et de cetera
les niveaux accrus de sérotonine produisent le comportement impulsif, le meurtre et le suicide, l’incendie criminel, le crime violent, conduite insouciante, la dépression, l’inquiétude, l’irritabilité, les douleurs autour du coeur, l’insomnie,
Plusieurs publications scientifiques récentes rapportent la possibilité d’un risque accru pour le comportement suicidaire chez les adultes qui sont traités avec des médicaments antidépresseurs
McMan la dépression bipolaire et Web
Le fabricant du PROZAC accusé d’avoir dissimulé des données plus qu’inquiétantes
Les plaignants allèguent que cela montre que Lilly était au courant de Prozac induit la violence et les tendances suicidaires (avant même que le Prozac a été approuvé pour la commercialisation aux États-Unis) et que ce n’était pas communiqués au public
victime du prozac

Admin · 92 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

effexor (Venlafaxine) ISRSN

IRSN (inhibiteurs de recapture de la sérotonine et la noradrénaline) capsule de 37.5 MG, 75 MG et 150MG. DEMI VIE 5 heures

Effexor-Venlafaxine est un stupéfiant
Demandez-leur de déterminer lequel des deux produits chimiques ci-dessous est Venlafaxine / Effexor et qui est Tramadol, un analgésique opioïde connu (réducteur de la douleur) (avec les retraits horribles soit dit en passant)

La revue presrire demande l'interdiction de l'effexor
entre autres

Cet emplacement est consacré aux millions de personnes dont les vies ont été perdues ou détruites en raison des antidépresseurs

Tous les effets secondaires de l’effexor
risque de syndrôme malin des neuroleptiques, comportement suicidaire, automutilation, syndrôme sérotoninergique mortel…
Mise en garde concernant le risque de changements comportementaux et émotifs, voire d’automutilation, chez les patients traités par un ISRS ou un autre antidépresseur de nouvelle génération
en français
Bienvenue à la section d’Effexor de FindLaw pour le public. Cette section contient l’information légale et d’autres ressources
Venlafaxine (ou Effexor) : aucune efficacité dans la dépression majeure des enfants mais des risques suicidaires sérieux
soulignent les risques cardiovasculaires de la venlafaxine, tachy-arythmie,  hypertension en utilisation normale
Tous les effets secondaires de l’effexor
Effexor comme prescrit à nous par nos médecins a eu comme conséquence l’inquiétude et l’agitation, le dysfonctionnement sexuel, le hypomania, le gain de poids, et beaucoup d’autres réactions défavorables débilitantes telles que l’insomnie et les cauchemars
Je veux me dégager cette drogue horrible
Medwatch : Le surdosage d’Effexor (Venlafaxine Hcl) peut être associé à un plus grand risque de résultats mortels
Confirmation de la contre-indication chez les patients de moins de 18 ans
effexor
La discontinuation a été impossible
Par Professeur Richard Lathe
Il y a un risque de pensées ou d’actions suicidaires. Comment essayer d’empêcher des pensées ou des actions suicidaires dans votre enfant. Vous devriez observer pour certains signes si votre enfant prend un antidépresseur. Il y a des avantages
peut avoir comme conséquence le syndrome représentant un danger pour la vie
video en français
Depuis la commercialisation de la venlaxafine, le Centre Belge de Pharmacovigilance a notamment reçu communication de plusieurs cas de syndrome de sevrage et de convulsions
Il est prescrit dans les épisodes dépressifs majeurs
effexor
Scott Reuben a aussi falsifié des données concernant l’efficacité de l’antidépresseur EFFEXOR (venlafaxine) dans les douleurs neuropathiques et post-opératoires

Auticme et effexor
Sous le couvert de la recherche médicale récente, faite aussi bien dans les Etats-Unis et l'étranger, l'anti-dépresseur Effexor est liée à l'autisme et des malformations congénitales chez les enfants exposés à la drogue, tandis que dans l'utérus.
Cela signifie que les mères prescrites ce médicament dangereux mettaient sans le savoir leurs bébés à risque pour un large éventail de débilitante des malformations congénitales et troubles du spectre autistique. Heureusement, les victimes de cette drogue dangereuse sont capables de demander réparation sous la forme d'une poursuite des blessures.

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.
Admin · 95 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

zoloft (sertraline) ISRS

Sa demie vie d’élimination est de 26 heures, ce qui autorise une prise unique quotidienne. La biodisponibilité est de 88 %. La fixation aux protéines plasmatiques est forte (99 %). Le métabolisme de la sertraline fait intervenir les iso-enzymes du cytochrome P450 et donne naissance à un métabolite peu actif : la déméthylsertraline. La sertraline est utilisée à la posologie de 50 mg par jour.

Zoloft s’est souvent révélé pas plus efficaces que le placebo (une substance inerte comme une pilule de sucre) . Cela ne veut pas dire que la drogue n’a pas d’effet –, et donc, pas d’effets secondaires
Le Zoloft et les antidépresseurs Tuent
Le cabinet d’avocats californien de Baum Hedlund a déposé une plainte contre Pfizer, au nom d’un médecin de santé publique ou l’infirmière et au nom de "tous les résidents de la Californie qui ont été trompés sur Zoloft
Pour woudy
Pour Kate
Les deux médicaments ont été impliqués dans des crimes et des suicides tragiques, principalement aux États-Unis
Ces crimes ont été commis alors que Christopher était sous l’influence du Zoloft, avoir une réaction indésirable à un médicament pour adultes prescrits pour lui qui n’était pas approuvé pour les enfants jusqu’à l’âge de 18 ans.
La victime du zoloft (12 ans) a été reconnu coupable d’assassinat et condamné à 30 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle
victime du zoloft
question d’antidepresseurs antidepressantsfacts
«Je suis convaincu que, sans le Zoloft, qu’il avait pris, il n’aurait pas étranglé sa femme". Juge barry O’keefe
Comme un célèbre psychiatre l’a dit: «[ISRS] ne sont pas la correction d’un déséquilibre biochimique, ces médicaments créent de graves déséquilibres dans le cerveau. …
neuro soupe

Anne Nacci victime du zoloft
zoloft de Pfizter, une autre pilule du malheur dangereuse

Brandon Ferris
victime du zolft
Ma ans beau-fils 16, Brandon Ferris, s'est suicidé, le 22 Juillet 2001, environ 3 semaines après avoir commencé à prendre l'antidépresseur ISRS connu comme le Zoloft.

Julie
victime du zoloft

matt miller
victime du zolof
t

Emiily
suicide induit par la zoloft

Défaut de divulguation des avertissements de suicide dans la publicité Zoloft

ahrp.org
Admin · 93 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

cymbalta (duloxétine) ISRSN

La haute autorité de santé (HAS) communique : Avis défavorable au remboursement en raison d’un intérêt clinique insuffisant dans
Compte tenu du risque d’hépatotoxicité et du risque suicidaire, l’intérêt clinique de CYMBALTA est insuffisant dans cette affection

La revue prescrire demande l'interdiction du cymbalta
entre autres
Les graves effets secondaire du cymbalta
infos et liens sur le cymbalta
Ces données confirment que la duloxétine expose à encore plus d’effets indésirables et d’interactions que d’autres antidépresseurs proches. Prescrire recommande aux médecins de ne pas prescrire ce médicament.
un risque de survenue de syndrome de Stevens–Johnson
Admin · 96 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

Valdoxan (agomelatine)

Mécanisme d'action :
L'agomélatine est un agoniste mélatoninergique (récepteurs MT1 et MT2) et un antagoniste des récepteurs 5HT2c. Les études de fixation aux récepteurs montrent que l'agomélatine n'a aucun effet sur la capture des monoamines ni aucune affinité pour les récepteurs α, β adrénergiques, histaminergiques, cholinergiques, dopaminergiques et les récepteurs aux benzodiazépines.L'agomélatine resynchronise les rythmes circadiens dans des modèles animaux de désynchronisation de ces rythmes.
L'agomélatine augmente la libération de noradrénaline et de dopamine spécifiquement dans le cortex frontal et n'a aucun effet sur les concentrations extracellulaires de sérotonine.

L’antidépresseur Valdoxan accusé d’être cancérigène
Dans son analyse publiée en septembre 2009, elle dénonce les études menées avec le Valdoxan comme insuffisantes et ne faisant pas la preuve de la supériorité de la nouvelle substance. De plus, écrit Prescrire, la substance «à très fortes doses est cancérigène chez les animaux».

agomélatine (VALDOXAN°): Des risques, mais pas d’efficacité prouvée
Une hépatotoxicité est probable. • Au total, pour mieux soigner les patients, il n’y a pas intérêt à utiliser l’agomélatine, d’efficacité non prouvée mais qui expose à des risques mal connus

Prescrire demande l'interdiction du valdoxan

entre autres

Malgré l'absence d'efficacité démontrée, l'agomélatine (Valdoxan°) est commercialisée depuis 2009 dans le traitement de la dépression. Depuis, elle fait l'objet d'un plan européen de gestion des risques et d'une surveillance renforcée par les agences du médicament.
Prescrire a demandé et obtenu des bilans de pharmacovigilance des agences française et européenne du médicament.
De nombreuses données n'ont pas été précisées et certains détails des rapports ont été censurés. Cependant, l'ensemble de ces nouvelles données confirme le profil d'effets indésirables de l'agomélatine déjà préoccupant lors des essais cliniques avant commercialisation.
Des effets indésirables sont particulièrement graves, notamment des atteintes hépatiques, pancréatiques, des troubles neuropsychiques avec suicides, agressions, convulsions, vertiges, ainsi que des atteintes musculaires parfois graves. D'autres troubles graves et préoccupants ont été rapportés, tels que des réactions cutanées graves, des troubles cardiovasculaires, avec un doute sur un risque de survenue de cancers.
En l'absence de bénéfices démontrés, l'ensemble de ces données confirme que la balance bénéfices-risques de l'agomélatine est nettement défavorable.
En attendant que les agences du médicament communiquent largement sur ce point, prennent les décisions qui s'imposent et retirent rapidement ce médicament du marché, les soignants ont intérêt à éviter ce médicament aux patients.
Admin · 97 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

Ixel

Admin · 118 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

seropram (citalopram), seroplex, citalopram , Sipralexa, cipralex (escitalopram) ISRS

seropram : Sa biodisponibilité est excellente, voisine de 100 %. Sa demie vie est de 33 heures. La fixation aux protéines plasmatiques est de 50 %. Le principal métabolite du citalopram est le norcitalopram.

 

Lexapro side effects and Lexapro withdrawal. Lexapro information. List of Lexapro side effects and how withdrawal from Lexapro can be accomplished. Lexapro

seropram / celexa / cipramil antidepressantfacts
effets secondaires
Celexa withdrawal. Celexa withdrawal side effects, Celexa withdrawal warnings, Celexa withdrawal precautions, Celexa withdrawal adverse effects, overdose, withdrawal symptoms and Celexa natural alternatives. Before you begin the spiral down with Celexa
antidepressantfacts

risques cardiques mortels
avertissement ansm

Seroplex, quand vous voudrez arrêter, vous regretterez d’en avoir pris !
voici les symptômes que vous risquez malheureusement de vivre lorsque vous arrêterez d’en prendre : Angoisse, problème d’équilibre, vision trouble , perte de mémoire, problème de concentration, constipation, vertige, dépersonnalisation, diarrhées, étourdissements. sensations de choc électrique, de la fatigue, des flatulences, des symptômes pseudo-grippaux, des hallucinations, tempérament hostile et agressif, hyper émotivité, indigestion, irritabilité, des difficultés d’élocution, de l’insomnie, état nerveux permanent, manque de coordination, de la léthargie, des migraines / maux de tête accrus, des nausées, de la nervosité, un état de suréaction à des situations banales, la paranoïa, des pensées répétitives ou lancinantes, des mélodies répétitives qui tournent sans fin dans la tête, des troubles sensoriels et du sommeil, une agitation interne grave, des crampes d’estomac, des tremblements, des acouphènes (bourdonnements d’oreille permanent à vous rendre fou), des sensations de picotements, des pensées troublantes, des hallucinations visuelles, des illusions, des rêves exacerbés, des brusques changements dans votre élocution, et surtout souvent une dépression aggravée !!!

Nouveau scandale : Escroquerie au Seroplex
Le laboratoire danois Lundbeck a escroqué les systèmes d’assurance maladie du monde entier ! Le Bureau of Investigative Journalism, repris par le journal The Independant révèle, après une longue enquête, que l’unique étude indépendante démontrant que le Seroplex est meilleur que le Seropram avait en fait été truquée par le laboratoire Lundbeck, qui vend les deux produits.
Admin · 91 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

zyban, wellburtin, bupropione, Amfébutamone (agit comme un ISRN et de récepteurs de l’acétylcholine nicotinique antagoniste

L’ appellation DCI de "Bupropion" est apparue en l’an 2000 pour remplacer la première. En effet sa dénomination originelle DCI étant "Amfébutamone" car la molécule est très proche de l’ Amphétamine et de l’ Amphépramone ( Diéthylpropion)

Il a des effets indésirables de type amphétaminique (convulsions, HTA, palpitations, tachycardie, insomnies, crises d’angoisses, TS….)

Zyban : ATTENTION ! : Risque de suicide, automutilation, changements des comportements émotionnels

Témoignage

Il s’agit d’un antidépresseur atypique qui possède un potentiel d’abus et de dépendance parfaitement démontré chez l’animal par des études
Admin · 90 vues · 0 commentaires
08 Jan 2018 

stablon

L'Agence nationale du médicament a décidé de classer les médicaments à base de tianeptine comme stupéfiants. Le plus connu d'entre eux est l'antidépresseur Stablon®. Pourquoi cette décision ? "En raison d'un risque de pharmacodépendance, d'abus et d'usage détourné" a motivé l'ANSM. Concrètement, suite à ce changement de classe thérapeutique, le Stablon® (comme tous les médicaments à base de tianeptine administrés par voie orale) fera l'objet de conditions particulières de prescription et de délivrance. La décision publiée au Journal officiel du 8 juin 2012 sera effective à partir du 3 septembre 2012

la revue prescrire demande l'interdiction du stablon
entre autres
Admin · 102 vues · 0 commentaires